Méthodes


Homéopathie classique ou uniciste

Samuel Hahnemann

1.L' homéopathie est une méthode thérapeutique basée sur la loi de la similitude.

Samuel Hahnemann(1755 – 1843), fondateur de l'homéopathie, a repris ce concept utilisé déjà à l'époque d'Hippocrate (environ 44 a.J.C.) et développé, grâce à son expérimentation pendant des années et son observation très exacte, une méthode thérapeutique utilisée jusqu'à nos jours : Un substance capable de provoquer des troubles de la santé doit être également en mesure d'aider à retrouver la santé. Si l'on prend par exemple une substance par petites doses pendant un certain temps, cette substance génère des symptômes caractéristiques de son action.

Nous pouvons chaque jour observer notre réaction à des substances qui comptent parmi nos aliments et ne sont pas encore des médicaments au sens propre du terme, comme le café : énervement, troubles du rythme cardiaque, insomnie, même nausée, vomissements, etc.; ou lorsque nous épluchons des oignons : larmes aux yeux, brûlures, démangeaisons, nez qui coule, etc.

Hahnemann a commencé à examiner ces phénomènes de plus près en prenant lui-même de l'écorce de quinquina : de très petites quantités produisaient des symptômes analogues à ceux causés par la malaria. Aidé d'un groupe de volontaires, il a commencé à tester, pendant des années, toute une série de substances médicinales et à noter soigneusement chaque symptôme rapporté. C'est ce que nous appelons les descriptions des médicaments homéopathiques.

 

2.Au cours des travaux qui suivirent, il constata que seule la substance médicinale dont la description ressemble de très près aux symptômes du malade, est en mesure de guérir celui-ci – en simplifiant on peut dire par exemple qu'un rhume comportant certains symptômes bien précis ne peut être guéri que par la substance qui a provoqué ces mêmes symptômes chez les testeurs.

La tâche de l'homéopathe est donc de trouver le médicament homéopathique le plus similaire. Pour cela, il a besoin de la description très exacte des symptômes du malade, même si ceux-ci remontent à plusieurs années : parmi elles comptent les maladies de l'enfance, les maladies récurrentes dans la famille, les habitudes de vie et les réactions aux situations, l'état psychique et les attitudes récurrentes. Ainsi apparaissent les schémas de base d'après lesquels le malade réagit et qui ont peut-être généré sa pathologie.


Ces nombreuses informations sont ensuite analysées soigneusement et l'on cherche le médicament – un seul à la fois! - homéopathique qui y correspond le mieux.


3.Les médicaments homéopathiques sont dilués et dynamisés par succussions. Vous reconnaissez leur degré de dynamisation lorsque vous lisez l'indication, après le nom : 5CH ou 30CH, LM6. etc.

 

4.Déroulement du traitement

Si le traitement homéopathique n'apporte pas tout de suite le résultat espéré, il est tout d'abord bon de ne pas mettre cela au compte de la méthode, mais de réfléchir aux facteurs qui pourraient empêcher l'amélioration. S'il vous revient en mémoire une information importante que vous n'avez pas encore donnée, n'hésitez pas à appeler. Cette information pourrait être décisive pour le choix de la substance homéopathique. Voici donc encore quelques points importants pour le déroulement:

Appelez votre uniciste, quand vous êtes victime d'une infection aiguë, ou si vous allez moins bien depuis la prise du médicament, que ce soit physiquement ou émotionellement.


De quoi devez-vous tenir compte pendant le traitement?

Il y a toute une série d'influences extérieures qui peuvent freiner l'action des médicaments homéopathiques : certains ingrédients, le café, les épices forts p.e. Mais aussi d'autres méthodes thérapeutiques utilisées parallèlement au médicament homéopathique peuvent en être la cause.

Prendre en même temps d'autres médicaments homéopathiques n'est pas compatible avec la méthode de l'uniciste.

Dr Rajan Sankaran


Constellations familiales et systémiques

L'appartenance à notre famille joue un rôle essentiel dans notre vie. Ce lien déterminant pour nous et nos enfants au-delà même de notre mort, influence nos émotions, notre capacité à agir, notre état physique beaucoup plus profondément que nous n'en avons conscience habituellement.  

 

Le travail en constellation systémique permet à chacun de  concevoir la nature et la qualité de ce lien familial. Lorsque nous parvenons à percevoir la dynamique qui se trouve à la base de notre système familial, nous comprenons dans quelle mesure nous sommes liés sans le savoir au destin d'autres membres de notre famille, à un point tel que nous en ressentons le poids dans notre vie.

 

Nous comprenons de même pourquoi des événements dramatiques se reproduisent  sous une forme ou une autre au cours des générations. Très souvent, des intrications d'ordre familial sont à la source de symptômes, de désordres psychiques, de difficultés dans la relation de couple ou dans la vie professionnelle.

 

L'amour aveugle qui nous fait souffrir pour le bien de notre famille, peut, au cours d'une constellation familiale, se transformer en amour lucide, voyant, lorsque apparaissent enfin tous ceux dont nous avions accepté, sans le savoir, de partager le destin, et que nous parvenons à leur accorder une place dans notre coeur.

 

Dans le cadre protégé d'un petit groupe, avec le soutien de ceux que vous aurez choisi pour vous représenter, ainsi que les membres de votre famille, votre maladie ou un problème d'ordre professionnel, vous rechercherez la voie  vous permettant de connaître une vie quotidienne épanouie, d'améliorer vos relations aux autres et de concevoir l'avenir sous un angle plus favorable.

 

Vous avez également la possibilité de participer au stage sans faire de constellation personnelle, en vous mettant au service des autres comme représentant dans leur constellation. Cela vous permet de faire la connaissance de cette méthode ou d'approfondir des expériences déjà faites dans ce domaine.

 

En tant que représentant d'un membre d'une autre famille, vous pouvez faire une expérience enrichissante pour ce qui est des thèmes essentiels dans votre vie. Lorsqu'on a la chance de pouvoir ressentir très intimement ce que vit ou a vécu un autre être humain sans qu'on n'ait jamais fait sa connaissance, on se sent, au-delà de toutes différences d'ordre social et culturel, profondément lié à lui, et par lui, à tous les hommes et toutes les familles dans l'expérience commune à tous de la vie et de la mort.


Travail sur la respiration, le souffle - de quoi s'agit-il

 

Le travail en groupe

 

La méditation sur la respiration s'adresse à tous – débutants ou anciens participants aux stages -, qui aimeraient apprendre plus sur eux-mêmes et leur propre souffle : Comment circule ma respiration, où est-elle retenue, et comment relâcher ces tensions en y travaillant avec attention, en douceur?


Nous sommes assis sur des tabourets, allongés, faisons des exercices seuls ou avec un partenaire. Nous laissons de côté toute technique, tout jugement, tout but, si bien que chacun peut venir, petit à petit, à lui-même et à son calme intérieur.


Nous travaillons – il s'agit vraiment de « travail » - non seulement avec notre respiration, mais aussi avec notre voix, le mouvement, auquel se mêle par moments de la musique.


C'est ainsi que notre souffle s'unit au mouvement de notre vie, inspire, expire,

commencement et fin.

 

Séance individuelle

 

Vous ètes allongé, et mes mains vous montrent les endroits où votre respiration est bloquée et où vous pouvez y puiser une ressource. Ce travail permet une réharmonisation de votre respiration, une perception de vos limites autant physiques qu' émotionnelles ainsi que la possibilité d'agrandir vos espaces intérieurs.  

 

 O fils de la Terre

Je veux t'enseigner

A écouter ton propre souffle

Il contient

Tout ce qui a été créé

Avant le début des temps

Et depuis il contient

Tout ce qui est caché

Et tout ce qui est manifesté


Il est le début et la fin


Idris Lahore, Le Chant de l'Eternité


Yoga de samara

C'est un art du mouvement, inspiré de la science des mouvements, enseigné depuis des siècles dans certaines confréries derviches et adapté par Idris Lahore aux hommes et femmes d’aujourd’hui. C’est une pratique psychocorporelle douce, qui a des effets bienfaisants sur les différents systèmes du corps, sur le fonctionnement des organes, sur l’état musculaire, la concentration, la mémoire, le sommeil, en fait sur tout l’équilibre physique et psychologique. Ses effets sont remarquables sur le stress, ce stress qui affecte aujourd’hui chacun d’entre nous.


Le Yoga Derviche permet ainsi aux pratiquants une meilleure adaptation à toutes les situations de la vie personnelle, relationnelle, sociale et professionnelle, grâce à la libération des conséquences du stress, et en particulier de l’anxiété et de toutes les formes de dépression qui caractérisent notre société.


Le Yoga Derviche se réfère aux sagesses anciennes qui intégraient le corps, le cœur, l’intelligence et l’esprit. Il est l’harmonie du son et du geste, car les mouvements se pratiquent sur des musiques spécialement conçues à cet effet. “

En fait, le Yoga Derviche propose la rencontre, à travers le mouvement, de ce qu’il y a de plus authentique, de plus profond en soi et que, dans certaines traditions, nous appelons notre “essence”. Ceci se fait à travers une série de mouvements, les uns lents, les autres plus dynamisants, des danses, des relaxations, tous ces exercices qu’on appelle en Yoga Derviche des “Arkana”, ce qui signifie en persan “processus de transformation”.